Les évènements de Gaïa,  RGNR - JJT Challenge

JJT – J14 – Le Jus : Pamplemousse / Concombre

JUS DETOX



Ingrédients pour environ de 50 cl :


– 1 pamplemousse

(enlever la peau et les peaux blanches, trop amères)

– 2 grand concombre

(avec la peau)

– 1 gros bulbe de curcuma


Pour compléter la série des jus proposés dans le JJT challenge, nous vous proposons aujourd’hui un jus spécial pour la détox afin de favoriser l’élimination des toxines. Choisissez de préférence des fruits et légumes bio.


Le concombre:

est très reminéralisant et un excellent diurétique. Il est très agréable quand il fait chaud. Il fait partie des légumes-fruits, il partage avec les légumes la particularité de contenir beaucoup de micronutriments et peu de macronutriments avec en plus l’avantage par rapport aux autres légumes de contenir très peu de fibres insolubles, étant mou. Ils ont donc la digestibilité des fruits et la richesse micro-nutritionnelle sans avoir trop de macronutriments des légumes. Cela qui représente beaucoup d’avantages, en plus d’apporter peu de sucres.

 


La racine du curcuma:

Son principe actif, la curcumine, est un puissant anti-inflammatoire pour réguler l’inflammation qui peut toucher des organes et tissus du corps humain : système digestif, système nerveux, peau, articulations, muscles, tendons…

 



Le pamplemousse:

Il a des vertus particulièrement détoxinantes avec la capacité de à dissoudre les calcifications et calculs. Il vaut mieux enlever l’utiliser sans la peau, car elle contient des huiles essentielles extrêmement puissantes.

En plus des micronutriments, il y a des acides faibles présents dans ces fruits qui ont la propriété de nettoyer l’organisme. Ce sont des solvants qui viennent dissoudre les dépôts à l’intérieur de votre système digestif en particulier et même de tout votre corps. C’est pour cela que l’on peut prescrire des cures de jus de pamplemousse ou de citron pour des personnes ayant des calcifications qui sont résorbées par cette acidité, ces acides vont ronger tous les dépôts mais ce sont tout de même des acides.

En revanche, pour les personnes particulièrement acidifiées, même ces acides faibles vont représenter trop d’acidité pour l’organisme. Il faut donc utiliser cette catégorie de fruits avec intelligence, parcimonie et ressenti.

Si vous avez plutôt une bonne carrure, une bonne vitalité, les fruits acides ne poseront pas de problème.

Si vous êtes du type épuisé, frileux et acidifié avec des douleurs dans tout le corps, allez-y doucement avec les fruits acides. Le corps n’arrivera pas à gérer cette acidité même s’il s’agit d’acides faibles. A savoir, l’élimination des acides faibles se fait principalement par la voie pulmonaire. Si vous êtes fatigués, votre capacité respiratoire est sans doute limitée et vous aurez du mal à éliminer ces acides. Il vaudra mieux dans ce cas éviter le pamplemousse.

A l’inverse, une personne qui a une bonne capacité adaptative, une bonne vitalité, qui fait beaucoup de sport, qui brasse beaucoup d’air, a donc une facilité à éliminer les acides faibles.



Bonne dégustation, bonne détox et bonne régénération !

Et, n’hésitez pas à lire notre deuxième article sur la méditation !



par Mathilde Bon, Coach RGNR

 

Retrouvez toutes jus du JJT Challenge en cliquant ici.

Suivez-moi sur Pinterest, Instagram et Facebook.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *